Vikki Bramshaw – Danser avec le Serpent

Un très beau rituel sous l’égide d’Hekate, proposé sur son blog personnel par Vikki Bramshaw, une des contributrices de l’anthologie « Hekate – Her Sacred Fires ».

Source 

Traduction et adaptation personnelles.

Commencez par décorer votre autel ou espace sacré avec des images d’Hekate : si possible, en compagnie de serpents, ou sous sa forme à tête de serpent. Vous aurez aussi besoin d’une corde rouge représentant un serpent, nouée neuf fois, trois bougies d’autel, de l’encens (par exemple, de l’oliban ou du storax), un charbon, une pomme ou grenade, un couteau en os et un bol en cuivre ou en bronze (un bol chantant serait parfait).

Allumez les bougies et le charbon, brûlez une petite quantité d’encens sur celui-ci. Vous souhaiterez peut-être appeler Hekate à vous rejoindre dans votre espace de travail, à travers, par exemple, une evocation tirée des papyri magiques grecs, ou avec un texte personnel. D’après ma propre expérience, cet aspect d’Hekate a l’air d’apprécier les actes intuitifs et impulsifs, c’est donc la méthode pour laquelle j’opte. Parfois, une simple (mais chargée en intention) répétition ou chant de son nom peut suffire à accueillir sa présence dans l’espace sacré.

Asseyez-vous face à votre autel, dans une tenue confortable, avec votre dos bien droit, et fermez les yeux. Tenez la corde dans vos mains, telle un serpent enroulé sur lui-même. Contemplez-la mentalement, considérez-la comme étant un serpent réel, vivant. Vous allez glisser une main le long des nœuds à chaque nouvelle respiration. D’abord, expirez au maximum, et puis commencez à inspirer profondément, par le ventre, en remplissant doucement vos poumons d’air et d’encens, et en laissant votre estomac s’épanouir pleinement. Ne forcez pas la respiration, qui doit être lente et inaudible. Inspirez et expirez neuf fois de cette manière, en montant d’un nœud à chaque inspiration. A chaque inspiration, sentez vous pleinement empli des feux d’Hekate. Visualisez ses feux devenir plus chauds et lumineux à chaque fois ; ils vous revitalisent, vous consument. Sentez son pouvoir pulser en vous, comme le battement d’un cœur. Avec votre regard intérieur, voyez la roue d’Hekate tourner ; sentez votre conscience s’affiner ; soyez prêt à franchir la limite entre le monde matériel et le monde spirituel. Gardez vos yeux fermés, mais tournez-les vers le haut. Tâchez de ne pas rationaliser ; prenez votre temps avec chaque respiration, afin de faire pleinement l’expérience des feux d’Hekate. Rien ne presse.

Lorsque vous serez arrivé au bout de vos neuf respirations, commencez à visualiser le serpent d’Hekate, soit s’élever en vous, soit face à vous, et s’enrouler autour de votre corps. Continuez à respirer doucement et de manière concentrée. Avec chaque respiration, le serpent s’élève un peu plus, s’enroulant complètement autour de vous. Prenez votre temps avec ce processus, rappelez-vous : rien ne presse. Fait correctement, ce travail peut vous conduire à un sentiment d’euphorie. Certains auront envie de bouger avec le serpent, voire de danser ; après avoir pratiqué plusieurs fois cet exercice, vous pourrez décider de l’accompagner de musique et d’une danse, en offrande à Hekate. A présent, le serpent atteint votre nuque, et s’élève au-dessus de votre tête, s’installant juste au-dessus de votre front. Vous serez alors peut-être prêt à recevoir un oracle ou une prophétie, ou à demander quelque chose, un rêve, un signe. Si vous êtes en train de danser, et le jugez opportun, n’hésitez pas à vous rasseoir à ce moment-là.

Lorsque vous vous sentirez prêt, demandez au serpent de vous quitter, et visualisez-le glisser le long de votre corps et retourner à la terre. Placez vos deux paumes contre le sol, et visualisez les feux refroidir petit à petit, jusqu’à ce qu’il ne reste qu’une petite flamme à l’intérieur de vous, votre connexion à Hekate. A présent, faites sonner le bol neuf fois à l’aide du couteau. Coupez le fruit en deux, et mangez-en la moitié. Le rite terminé, vous pourrez offrir l’autre moitié à Hekate, idéalement à un carrefour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s