Philentheos – Bromios

Transmis à travers sa Ménade.
Traduction et adaptation personnelles.

Je suis Celui qui atteint les contrées lointaines,
Je suis Celui qui agite la Terre,
Je suis Celui qui hurle au plus fort.
Je suis Dionysos Bromios,
Et Mon cri résonne pour éveiller ton cœur.

Je suis le Taureau Blanc de l’Harmonie, le Taureau Blanc des Anthestéries.
Nymphes, satyres et ménades avancent dans Mon sillage.
Mon flanc est fort, et Mon sabot délicat.
Là où Mon pied atterrit, les fleurs s’épanouissent,
Cueillies par Mes dévoués suivants,
Tressées en guirlandes.
Des guirlandes de fleurs pendent de Mes cornes pointues et de Mon large cou.
Je suis le Taureau du Printemps,
De Mes naseaux s’échappe le souffle du Renouveau
Mon mugissement entraîne les âmes des morts
Et pendant de brefs instants,
Les fait danser et saluer bruyamment le retour de la Vie.
Je suis le Taureau Blanc de la Vie
Force et vigueur s’élèvent au bout de Mes cornes.
Je suis le porteur du Nectar Sacré.
Je suis la joie et l’extase de la Ruche.
Je suis la grande fontaine de Vie, et je t’invite à boire de Mon eau.
Je suis tout cela, mais je suis plus encore.

Je suis le Taureau Noir, graine génératrice.
Je suis la plénitude du Phallus, je laboure la terre par Ma danse,
Et la féconde de Ma graine.
Je suis Celui aux Multiples Formes,
Avec Moi, danse frénétiquement, deviens le Taureau Noir.
Je secoue la terre, je remue les montagnes.
Je suis le murmure, le soulèvement, l’excitation,
Le berger sauvage, qui déchire et sépare.
La marque de Mes cornes
annonce la danse de la Mort ;
Et à travers Moi,
La graine nouvelle est générée,
Avant que la Mort ne triomphe.
Je suis la Vie éternelle, la frénésie et la folie.
Je suis l’Amant destructeur qui supprime toute inhibition.
Mes cris proviennent du plus profond de Mon cœur,
Tels une explosion vers la plus totale liberté.
Je suis l’éveil de la vigne, le maître de la sève,
La force de Vie, la Libération ultime.
Je suis l’Existence.
Je suis tout cela, mais je suis plus encore.

Je suis le Taureau Rouge du Sacrifice, le sang nourricier de l’Asphalte.
Ma graine, déposée dans la Terre, se nourrit du Sacrifice.
Je suis la chaleur de la flamme, l’intense fournaise ;
Au sommet de chacune de Mes cornes
brûle la flamme bleutée de Ma Divinité.
Je suis l’envie de sang,
Mes fers foulent la Terre, et le sol devient rouge.
Je suis le pourfendeur d’âmes, le destructeur des cœurs.
Je suis le Taureau Rouge qui offre l’ultime Libération,
La liberté parfaite, car je suis Celui qui prend tout.
Mon cri retentissant terrorise tous ceux qui ne savent pas
Que Mes hurlements sont voués à faire vibrer l’âme.
Je suis le Taureau Rouge au Sang Rougeoyant,
Connais-moi en ton cœur.
A travers la peur, connais l’excitation.
A travers l’excitation, connais la passion.
A travers la passion, connais l’extase.
A travers l’extase, connais l’union.
A travers l’union, connais l’Existence.
A travers l’Existence, connais le Tout.
A travers le Tout – le Néant.
Je suis le Taureau Rouge au Sang Rougeoyant,
Connais-moi.
Je suis tout cela, mais je suis plus encore.

Je suis celui qui atteint les contrées lointaines,
Je suis celui qui agite la Terre,
Je suis celui qui hurle au plus fort.
Je suis Dionysos Bromios,
Et mon cri résonne pour éveiller ton cœur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s