Orion Foxwood – Celle qui donne vie aux étoiles par son souffle

Prière extraite de « The Tree of Enchantment »
Traduction et adaptation personnelles

 

john-patrick-larabee-1
The Queen of Elphame, par Patrick John Larabee

Oh Grande Mère, tu es la matriarche de la matière et l’impératrice de l’éternité.
Je Te prie, pose ton regard sur moi, sur le visage de ton enfant aimant, si petit… En quête… Si vrai.

Oh Grande Mère, tu prononces les mots de la création et fais naître ainsi les univers de  tes incubations. Je prie pour que tu m’ouvres tes bras aimants, à moi ton chercheur d’étoiles.

Je suis las de grimper à l’arbre sacré dans ma quête pour te trouver.
Puissent ma faim être apaisée par les fruits de la sagesse, et ma soif être guérie par l’élixir de lumière.

Je prie, que tu me dévoiles le langage de l’esprit que seuls les prophètes connaissent.
Révèle les sons guérisseurs que seuls les bardes pratiquent.
Exhale les mots de pouvoir que ceux qui ont été oints sont seuls à savoir.

Je me tiens sur la pierre sacrée, lavé dans le sang et dans les étoiles ; Et,

Je sens ta présence au-dessus de moi, en-dessous de moi, devant moi, derrière moi, à ma gauche et à ma droite ; alors que je me tiens assis au centre de ton Carrefour, prononçant le nom que tu m’as soufflé, lorsque tu illuminas les étoiles du ciel et donna vie à leur course sacrée.

Par l’arbre nonuple et la vie triple,
Par le trône souverain et la roche de destinée,
Je t’honore, ma Reine. Tout ce qui est moi est Toi.
Tout ce qui est moi n’est rien d’autre qu’un rêve, dans le rêve, dans un rêve.
Et toi, tu es Celle Qui Rêve.

Orion Foxwood – Adresser une demande à l’Esprit des Carrefours

Rituel proposé par Orion Foxwood dans « The Candle and the Crossroads »
Traduction et adaptation personnelles

Trouvez un carrefour à quatre voies. Idéalement, vous vous rendrez à ce carrefour un mercredi à 3 heures du matin.

Apportez avec vous trois pièces, du rhum ou du whisky [ndlt : ou tout autre alcool fort apprécié par l’Esprit auquel vous souhaitez vous adresser], ainsi que deux clés. Avant de réaliser le rite, respectez quelques étapes : ces clés auront été lavées dans de l’eau pure, puis ointe d’eau de Floride [ndlt : ou de tout autre liquide que vous aimez employer dans votre pratique pour purifier ou consacrer vos outils] ; vous aurez également prononcé une prière, adressé à la Divinité ou à l’Esprit de votre choix, les mains au-dessus de ces clés ; ceci afin qu’elles apportent du positif dans votre vie. Durant quelques semaines, vous les porterez sur vous dans un petit sachet, où elles se frotteront l’une à l’autre ; de cette manière, elles communiqueront entre elles, et communiqueront avec votre esprit.

Arrivé au carrefour, oignez-vous la tête avec un peu d’huile consacrée afin de vous préparer au rite. [ndlt : Orion Foxwood propose d’utiliser de l’huile d’hysope pour effectuer ce qu’il nomme un « crowning » ou « couronnement », j’en proposerai une traduction prochainement].

Au centre du carrefour, frappez trois fois le sol, et appelez l’esprit du carrefour. [ndlt : Orion Foxwood propose l’appel suivant, qui ne conviendra certainement pas à tout le monde…]

Cavalier Sombre, je t’appelle.
Puisses-tu m’ouvrir les voies de la bonne fortune,
au nom du Créateur (ou du Père, du Fils et du Saint-Esprit).

Attendez jusqu’à obtenir une réponse dans le vent. Vous pouvez également utiliser un outil de divination. Si vous sentez la présence de l’Esprit, demandez-lui de vous ouvrir les voies dont vous avez besoin (vie, mort, chance, amour…). Puis creusez un trou dans le sol, et déposez-y une des clés, la remettant ainsi dans sa main.

Une fois le trou rebouché, déposez vos trois pièces sur le sol en formant un triangle. Versez de l’alcool au centre de ce triangle en guise d’offrande.

Remerciez l’Esprit et, à nouveau, frappez le sol trois fois en disant [ndlt : pensez à adapter !] :

Puisses-tu refermer cette porte, Cavalier Sombre
Jusqu’à ce que je t’appelle à nouveau.

Puis quittez le carrefour, en emportant avec vous l’autre clé ; souvenez-vous que ce charme vous relie désormais à l’Esprit du Carrefour que vous avez appelé.

Lorsque vous aurez besoin de quelque chose en lien avec la demande énoncée lors de ce rite, portez votre clé dans un sac en tissu rouge, sur la partie droite de votre corps, afin qu’elle vous conduise vers la bonne voie.

La Magie des Rivières : charger des objets

Extrait de « the candle at the crossroads », de Orion Foxwood
Traduction et adaptation personnelles

Oshun, par Manuel Mendive

Une autre forme de travail en collaboration avec la rivière qu’on m’a appris est le baptême ou chargement [ndlt : l’auteur parle de « in-spirit », qui pourrait se traduire par « insuffler l’esprit »] de sacs, statues, médaillons, et autres objets magiques, à l’aide de l’eau vive du courant. Une fois de plus, on perçoit le lien entre rivières, cours d’eau, criques, courants, et magie ou mouvement du pouvoir de l’esprit.

Si l’objet est béni dans l’intention d’éloigner quelque chose comme une malédiction, mettez-vous dos au courant, afin de voir l’eau s’éloigner de vous, et demandez à Dieu de remplir le courant avec Son pouvoir et de donner à la Dame le pouvoir de protéger et d’éloigner le mal. Demandez à la Dame de recevoir ce pouvoir et d’en charger l’objet. Une fois que vous sentez le pouvoir bien présent, trempez votre main dans l’eau qui s’éloigne de vous et aspergez l’objet par trois fois. On m’a appris à dire « au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit », mais vous pouvez sceller cette pratique comme bon vous semble.

Si l’objet est béni dans l’intention d’apporter quelque chose à son détenteur, procédez de la même façon, mais en faisant simplement face au courant.

Lorsque votre travail est  terminé, priez toujours afin que Dieu, le Créateur, ou l’Esprit bénisse ce cours d’eau et sa Dame.

La Magie des Rivières : un charme de libération et d’attraction

Extrait de « the candle at the crossroads », de Orion Foxwood
Traduction et adaptation personnelles

On m’a appris que les rivières et les cours d’eau en général étaient de puissants lieux de passage vers le monde des esprits. Ils sont constitués de ce que nous nommons de « l’eau vivante », et utilisés pour les baptêmes (pas uniquement chrétiens), la conjuration de nouveaux chemins, et le chargement d’objets comme des spirit bags [ndlt : qu’on pourrait traduire par sacs-esprits ?]. […]

Depuis mon enfance, on m’a raconté qu’il existe un puissant esprit de la rivière, que nous appelons simplement la Dame de la Rivière. Elle peut donner ou prendre la vie, selon si on fait face ou non à son courant, qui charrie de grandes forces avec lesquelles nous pouvons travailler.

Avant de commencer à travailler avec un cours d’eau en particulier, je recommande de faire la chose suivante : trouvez une petite crique ou un endroit où vous pourrez aisément et sans danger traverser la rivière ; présentez vous à la Dame, et offrez-lui du miel (en le versant dans l’eau) pour adoucir ses eaux. Puis, utilisez un outil [ndlt : pendule, tarot, ou votre intuition !] qui vous permettra de savoir si Elle désire travailler avec vous. Une fois que vous avez obtenu une réponse positive, ou que vous avez trouvé un autre cours d’eau avec lequel coopérer, vous pouvez faire le travail suivant :

  • Décidez ce que vous désirez recevoir dans votre vie, ou ce que vous voulez travailler
  • Identifiez les forces ou situations qui empêchent votre progression et qui doivent être débloquées. Ne vous focalisez pas sur des personnes, mais plutôt, s’il s’agit de relations à défaire, concentrez-vous sur la sensation d’enchevêtrement que vous souhaitez voir disparaître.
  • Demandez à la Dame de la Rivière de défaire ce blocage dans votre vie
  • Entrez dans l’eau, avec vos bras croisés sur votre poitrine, en tournant le dos au courant. Puis, lorsque vous parvenez au centre du courant, ouvrez vos bras et laisser l’eau emporter avec elle toute influence négative. Si cette influence vous a fait souffrir, ou si elle a eu une quelconque importance pour vous, il est probable que vous vous mettiez à pleurer. Si cela arrive, offrez vos larmes à la Dame, cela accroîtra le pouvoir de votre travail.
  • Lorsque vous vous sentez libéré, traversez la rivière jusqu’à la rive opposée, les bras le long du corps, tout en remerciant la Dame.
  • Une fois sur l’autre rive, méditez sur ce que vous souhaitez recevoir à la place de ce dont vous venez de vous libérer.
  • Puis, retournez dans l’eau, cette fois-ci en faisant face au courant ; au centre, ouvrez grand vos bras afin d’accueillir du nouveau dans votre vie, et demandez-le à la Dame.
  • Une fois que vous vous sentirez touché par sa bénédiction, refermez vos bras comme pour mieux l’accueillir.
  • Retournez sur la rive où votre pratique a débuté. Ressentez de la gratitude envers la Dame, et recherchez une pierre que vous pourrez emporter avec vous et qui vous rappellera Son pouvoir.
  • Versez un peu de lait dans le courant afin d’accroître le pouvoir fertile et nourricier de la Dame. Puis repartez, et laissez le pouvoir agir.

Orion Foxwood – La Flamme Triple et les Colombes du Coeur

Extrait de « The Tree of Enchantment », d’Orion Foxwood
Traduction et adaptation personnelles.

1. Soyez conscient du ciel au-dessus de vous, de la terre sous vos pieds, et du soleil qui brille au centre de votre être, au niveau de votre cœur. Cette prise de conscience vous permet de vous aligner au Bilé mystique, l’Arbre de l’Enchantement [sorte d’Axis Mundi, ou Yggdrasil, ndt].

2. Soyez attentif aux quatre directions autour de vous : celle face à vous, celle derrière vous, celle à votre gauche, celle à votre droite ; Ceci vous place au carrefour de toute magie.

3. Prenez conscience de l’air qui entre et qui sort de vos poumons,  mimant les pouvoirs créateurs et destructeurs du Néant. Votre souffle vous connecte à toute chose au travers des vents de la création et du Verbe.

4. Soyez conscient du fait que vous vous tenez maintenant au centre de la Création.

5. Abaissez votre main gauche vers le sol, et élevez votre main droite vers les cieux. Ne forcez pas, sentez vous à l’aise dans la posture.

6. Visualisez votre main gauche s’enfoncer dans le sol et voyager à travers la terre, les racines des arbres, les roches, les sources souterraines, jusqu’à atteindre le coeur de la Terre. Visualisez vos doigts atteindre un océan de flammes bleues. Prenez en une poignée.

7. Tout en préservant cette vision, visualisez votre main droite s’élever à travers les cieux, au-delà des nuages et des étoiles, jusqu’à atteindre un océan de flammes blanches et chaudes. Votre main en attrape une petite partie.

8. Doucement mais sûrement, élevez votre main gauche au-dessus de votre tête, en faisant circuler la flamme bleue recueillie à travers tout votre corps. Au-dessus de votre tête, elle prend la forme d’un triangle bleu inversé. Fixez-la à cet endroit.

9. Doucement mais sûrement, faites descendre votre main droite, en faisant circuler la flamme blanche dans tout votre corps, jusqu’à ce qu’elle atteigne le sol sous vos pieds, où elle forme un triangle blanc. Fixez-la à cet endroit.

10. Vous vous tenez à présent avec les mains à l’inverse de leurs positions initiales, votre main gauche élevée au niveau du triangle d’Obscurité, votre main droite abaissée au niveau du triangle de Lumière. Vous êtes couronné par la flamme bleue du Monde d’En-Dessous, et porté par la flamme blanche du Monde d’Au-Dessus.

11. Visualisez alors la flamme orangée qui brûle au niveau de votre cœur. Vous êtes entre les trois flammes, entre les Trois Mondes [Monde d’Au-Dessus, Monde d’En-Dessous, Monde du Milieu, ndt].

12. Abaissez votre main gauche, pour faire descendre le triangle bleu inversé au niveau de votre cœur. Simultanément, remontez votre main droite et le triangle blanc, jusqu’au niveau de votre cœur.  Vous formez ainsi une étoile à six branches avec les deux triangles, avec en son centre la flamme orangée de votre cœur.

13. Croisez vos bras sur votre poitrine, et sentez les pouvoirs équilibrants de l’hexagramme se confondre pour ne plus former qu’une boule de lumière bleutée, blanche et orangée. Les bras toujours repliés, sentez comme vous vous alignez parfaitement avec l’Arbre et les Trois Mondes.

14. Ouvrez doucement vos bras, en visualisant et sentant les flammes s’échapper de vous sous forme de colombes. Relâchez-les, et orientez-les vers ce qui dans votre vie, ou dans la vie d’un autre, a besoin d’équilibre et de guérison.

15. Situez-vous à nouveau au cœur des sept directions, comme dans les étapes 1 à 3, et revenez doucement à vous.

Orion Foxwood – Ouvrir la Source de Faery

Exercice tiré de « the Tree of Enchantment », d’Orion Foxwood.
Traduction et adaptation personnelles.


Cet exercice sera plus efficace s’il est pratiqué en extérieur […] Il a vocation à révéler l’Esprit sacré et empli de pouvoir présent partout dans le monde naturel. Il permet aussi de se mettre en contact avec les énergies d’un lieu, et favorise un travail harmonieux avec ces dernières. La technique d’ouverture de la source de Faery utilise l’image traditionnelle de la Source Sacrée.

1. Concentrez vous sur vos sensations. Soyez conscient de votre présence ici et maintenant. Soyez également attentif aux sons et sensations autour de vous, autorisez-les à passer à travers vous sans modifier votre état d’esprit, comme de l’eau à travers une passoire. Fermez les yeux afin d’intérioriser au maximum votre conscience. Ancrez-vous.

2. Soyez attentif à votre respiration, semblable à la respiration de l’univers, tour-à-tour créant et détruisant. Laissez de côté toute préoccupation du monde humain alors que vous entrez dans l’éternelle communion des esprits. Soyez immobile, tranquille, mentalement et physiquement.

3. Prenez conscience du Soleil au-dessus de vous, l’étoile qui danse sur l’infinité de la nuit. Sentez sa présence, qui irradie de pouvoir en direction de la Terre et de tous ses habitants. Soyez aussi conscient du Soleil à l’intérieur de la Terre, celui qui procure la lumière au monde souterrain, le monde de Faery, des forces ancestrales, de l’âme de la planète…

4. Soyez conscient du feu qui brûle à l’intérieur de votre cœur, le centre de votre univers intérieur. La lumière de ce Soleil intérieur éclaire chaque parcelle de votre corps et de votre esprit. Visualisez ces trois Soleils s’aligner dans un rayon de lumière, vous connectant à tout ce qui est au-dessus, en-dessous, et à l’intérieur de vous. Voici le Bilé [arbre-monde, axis-mundi de la tradition Faery d’Orion Foxwood, ndt]. Les effets de l’alignement de ces trois Soleils est proche de ceux de l’exercice de la Flamme Triple. Cela renforce votre bien-être et votre clarté d’esprit.

5. Ouvrez vos yeux. Soyez conscient que, bien que vous pensiez que vous marchez sur la terre, il peut être plus juste de dire que vous flottez dessus ; et un océan de pouvoir et de vitalité se cache sous cette enveloppe.

6. Tendez le bras de votre choix devant vous et, avec votre index, tracez – dans le sens des aiguilles d’une montre – un cercle sur le sol devant vous, en ressentant bien le fait que vous marquez les limites d’une source qui va s’ouvrir dans la terre.

7. Maintenez cette impression, tendez à nouveau votre bras, et tracez cette fois-ci un trait vertical du haut jusqu’au bas du cercle, en déclarant : « Puissent les forces du Dessus… »

8. Tracez une ligne horizontale de la gauche vers la droite du cercle afin de former une croix aux quatre branches égales, tout en disant : « … s’unir avec les forces du Dessous ». Vous avez à présent devant vous une croix avec un cercle tout autour, les quatre branches égales touchant les limites du cercle.

9. A présent se trouve quatre quarts dans le cercle. Considérez-les comme la peau d’un oignon, que vous pouvez éplucher pour en révéler l’intérieur. Glissez votre main dans le premier quart et « ouvrez »-le, comme si vous l’épluchiez, de l’intérieur vers l’extérieur. Faites de même avec les trois autres quarts, en vous concentrant sur l’idée que vous ouvrez une source.

10. Une fois la source pleinement ouverte, sentez le pouvoir qui y réside. C’est le pouvoir de la terre sacrée, qui réside à la racine de toute substance, et la nourrit. « Plongez »-y vos mains, comme pour y puisez de l’eau. Recueillez-y la flamme bleue [visualisée dans l’exercice de la Flamme Triple, ndt]. Versez cette flamme sur votre corps, sentez-la vous purifier, vous relier à la terre. Nettoyez-vous avec cette flamme.

11. Emplissez-vous des sentiments de clarté, de purification, de plénitude, de connexion avec la terre. Asseyez-vous quelques temps et savourez ces sensations.

12. Doucement, refermez la source : « rabattez » chaque quart vers le centre, l’un après l’autre. Continuez à sentir le pouvoir du monde souterrain à l’intérieur de la source.

13. Une fois que vous avez fermé chaque section, tendez votre bras et avec votre index, tracez cette fois-ci la ligne horizontale de la droite vers la gauche ; de même, tracez la ligne verticale du bas vers le haut. Ainsi, vous défaites la croix.

14. Toujours avec votre index, tracez le cercle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre afin de fermer complètement la source. Asseyez-vous, et sentez la source se retrancher complètement dans la terre, où elle réside en permanence.

15. Toujours assis, méditez un temps sur votre sensation de connexion avec la terre.

16. Ancrez-vous à nouveau.

Cet exercice devrait être exécuté avant toute pratique Faery réalisée sur une terre inconnue.

Au début de votre pratique, il devrait être fait deux à trois fois par semaine, pendant un mois, afin de vous connecter à l’énergie de la terre qui accueille votre travail spirituel.